Salaire, prix et profit

Karl Marx (1865)


Ce que vous allez apprendre

  • Les « lois », si elles existent, qui régissent les salaires en production capitaliste.
  • Correction ou affirmation de quelques principes d’économie.
  • Les effets d’une hausse des salaires. Avec quelles conséquences sur les prix et sur les profits ? Le rapport entre salaire et profit.
  • Les conséquences d’une hausse des salaires sur la monnaie et sa circulation. Avec quelles solutions ?
  • Le vrai prix des salaires s’il existe et s’il est déterminable.
  • L’origine de la valeur d’une marchandise et de son prix.
  • Comment se forme la plus-value ? Et les erreurs sur l’origine de celle-ci.
  • Quelle est la valeur de la force de travail ? Son prix correspond-il à sa valeur en régime capitaliste ?
  • Est-il possible d’avoir une égalité ou équité salariale sous la production capitaliste ?
  • Le réel calcul du taux de profit.
  • Comment et avec quoi sont rémunéré les propriétaires (s’ils diffèrent de l’employeur) et les prêteurs ?
  • Jusqu’à quel point la demande de hausse de salaire est-elle légitime ?
  • L’objectif du salarié : est-ce la hausse des salaires ? Sinon, quel est son objectif et pourquoi ?


Première approche

Points forts
Agréable à lire. Bon déroulé du propos.
Points faibles
Plus discours qu’analyse.
Compréhension
Simple
Style
Simple

Divers

Mots compliqués

Contexte historique de parution

Publié en 1865. Avec l’essor industriel, la période voyait apparaitre des grèves ouvrières en Europe. Les questions des objectifs du combat se posent.

L'auteur

Karl Marx (Allemand), né en Allemagne en 1818 et mort en Angleterre en 1883. Théoricien du socialisme. Il a contribué aux domaines de l’économie, la philosophie, l’histoire et la sociologie.

À savoir

Cet ouvrage contient le contenu d’une conférence tenue en 1865 par Karl Marx devant l'Association Internationale des Travailleurs.


Citations

Chapitre 14

Au lieu du mot d’ordre conservateur : « Un salaire équitable pour une journée de travail équitable », ils doivent inscrire sur leur drapeau le mot d’ordre révolutionnaire : « Abolition du salariat ».


Nous avons besoin de vous !


Parler en autour de vous

Participer à la diffusion de cette page ou du site parmi votre entourage, sur les forums et les réseaux sociaux.

Faites un lien

Si vous possédez votre propre site ou blog, n'hésitez pas à ajouter un lien vers nous.

Partager sur les réseaux sociaux

Et bien sûr, des boutons de partage sont déjà prêts à être utilisé !